Des variétés anciennes des montagnes ardéchoises.

L’appellation d’origine « Châtaigne d’Ardèche » est réservée aux fruits issus des variétés locales anciennes de Castanea sativa Miller, appartenant à une population adaptée aux conditions environnementales locales ardéchoises et présentant des caractéristiques communes (forme, amande, arôme...).
La richesse des variétés locales de la châtaigneraie ardéchoise est le fruit de siècles d'observation méticuleuses, aboutissant à la sélection des variétés les mieux adaptées selon les sols, l'altitude, l'exposition. L’objectif des producteurs ardéchois est aujourd’hui de protéger ce patrimoine face au développement de variétés hybrides conduites en vergers intensifs dans des secteurs de plaine.

Le caractère ancestral de la production castanéicole dans ce milieu difficile, associé aux savoir-faire locaux a permis le développement de produits spécifiques de renommée nationale. Les producteurs souhaitent protéger à la fois les méthodes de production traditionnelles et le produit qui en résulte.

Châtaignes - variétés anciennes

Un mode de production

Les châtaignes sont récoltées dans des vergers ou sur des châtaigniers isolés, identifiés. Les arbres sont greffés sur un porte-greffe de l’espèce Castanea.
La conduite des châtaigneraies ou des châtaigniers isolés est traditionnelle :
- basses densités de plantation (chaque arbre dispose de 100 mètres carrés au minimum),
- entretien régulier des châtaigniers et de la couverture végétale du sol tout en permettant la culture de myrtilliers ou la présence de pâture dans les vergers,
- pas d’utilisation de fertilisants ou d’amendements chimiques.
Les châtaignes sont récoltées à maturité après leur chute.

Châtaignes - mode de production

Une aire géographique

L’aire géographique de la « Châtaigne d’Ardèche » se situe à l’ouest de la vallée du Rhône, sur la bordure du Massif central et s’étend principalement sur le territoire du département de l’Ardèche. Elle est formée de 197 communes dont 188 communes de l’Ardèche, 7 communes du Gard et 2 communes de la Drôme. Les critères ayant servi à délimiter cette aire géographique allient à la fois les composantes du milieu physique adaptées aux exigences écologiques du châtaignier et les facteurs humains liés à la production de la « Châtaigne d’Ardèche ».
Les châtaignes sont récoltées, triées, transformées et conditionnées dans l’aire géographique.

Plus d’information sur :
http://www.chataigne-ardeche.com
https://www.inao.gouv.fr/produit/7094

Châtaignes - aire géographique